Bon si tu n'aimes pas les romans, passes ton chemin ;)

Plusieurs fois on m'a demandé comment j'ai pu prendre autant de poids, comment j'ai pu me laisser aller comme ça...

Et j'ai découvert un blog ainsi que de nombreux témoignages qui m'ont touché (je t'en reparle à la fin)

Alors je me lance et je vais parler de mon poids

 

Petite je n'ai pas de problème de poids, je mange de tout et je suis dans les courbes du carnet de santé

 

20140521_001731-1

 

Entrée au collège, je fais une tête de plus que toutes les autres filles et j''ai des formes qu'elles n'ont pas

Dur d'être différente alors qu'au collège il vaut mieux rentrer dans le moule mais je ne m'en soucie pas

 

45973_423107387546_3828326_n

 

Sportive, je mange bien et mon poids est stable

Je grandis au sein d'une famille où on mange bio et équilibré, pas de sodas, pas de bonbons etc

J'ai donc de bonnes habitudes alimentaires

 

A 17 ans je fais 1m73 et mon poids est au maximum de 75 kilos

 

20140521_002147-1

 

Je me fixe cette limite psychologique et quand je frôle ce poids, je fais attention

Je m'habille en 40 et pourtant je me sens difforme

A part quelques rares exceptions la majorité de mes "copines" font 50 kilos et pleurent quand elles passent du 34 au 36

Malheureusement à l'époque j'avais occulté un détail important c'est qu'elles faisaient 15 cm de moins que moi ;)

Bref à l'époque, je voie une diététicienne et j'arrive à 70 kilos avec beaucoup d'effort mais je ne me sens pas mieux

 

A 18 ans je commence à travailler en restauration, les horaires m'obligent à diminuer le sport

Je suis partie de chez mes parents donc changement de régime alimentaire

J'atteins les 78 kilos et passe au 42

Je passe mon temps à voir des filles minces et je ne sais plus quoi faire

Puis sort un livre "Je ne sais pas maigrir" je l'achète sur un coup de tête

Une technique militaire pour maigrir, un discours motivant et plein de promesses

Je me lance, je suis à la lettre les directives et ça marche

Je perds vite et j'atteinds rapidement les 68 kilos, manger est devenu un supplice, je suis épuisée mais je suis MINCE!!!

Accro au coca light, je ne peux plus voir un oeuf ou du surimi sans avoir envie de vomir mais je m'en fous

A chaque fois que je tente la phase de stabilisation et que je prends un peu de poids, je me sens nulle

Je me restreint et reviens à la phase de croisière pour reperdre et garder mes 68 kilos

J'arrive à m'alimenter de choses que je trouve immonde juste pour ne pas dépasser ce poids

J'alterne les phases où je me sens complètement nulle et les phases où je me sens fière de moi

Je suis accro au bouquin de Dukan que je lis pour me rassurer encore et encore

 

Les gens me trouvent l'air malade

J'ai plus de joues, on peut compter mes côtes, pourtant j'ai encore des grosses cuisses et des poignées d'amour

En fait je ne suis pas mince, je suis juste difforme

Mon meilleur ami de l'époque arrive à prendre une photo de moi à mon insu

Quand je la vois, je m'éffondre, j'ai l'air malade, malheureuse...

Pourtant selon les calculs du "poids idéal" je devrais perdre encore 3 kilos.....

Je préfère laisser tomber ce régime et je garde quelque temps l'habitude du jeudi protéiné

Je vais mieux, je reprends du poids mais je me sens bien

 

J'ai 21 ans quand je reviens au régime Dukan, je suis accro au sport en salle

1m75 et 74 kilos

 

363_37424837546_2683_n

 

Encore une fois je me fais avoir par les diktats selon lesquels je devrais faire 65 kilos

Et c'est reparti pour le surimi, les oeufs et le poulet

Et c'est reparti pour la bouche pâteuse, la soif incessante, la fatigue

Et c'est reparti pour les kilos qui partent en emmenant ma joie de vivre

J'arrêterais au bout de 6 mois quand mes analyses de sang sont mauvaises et que mon médecin me met en garde

Je me sens nulle, plein de dukanettes y arrivent pourquoi pas moi??

Je relis les bouquins, tout est de ma faute, j'ai pas de volonté

C'est la déprime je découvre l'hyperphagie que j'alternerais avec des phases d'anorexie ou je ne bois que du coca light

Je fais le yoyo c'est la catastrophe mais je refuse de voir une corrélation avec ce fameux régime

Je refuse de voir que ce régime miracle a détruit mes sensations, que je suis incapable de reconnaître la faim et la satiété

Je refuse de voir que ce régime m'a dégoutée de la viande, des oeufs et du fromage blanc

Je refuse de croire autre chose que ce que tous les disciples de Dukan disent:

"Si le régime marche c'est grâce à lui, si il ne marche pas c'est à cause de toi"

Donc je suis nulle, même pas capable de suivre un régime clairement expliqué et que plein de monde fait

Cette sensation va me pourrir la vie mais je ne sais pas encore à quel point....

 

Je ne me pèse plus je me trouve hideuse, Dukan sort un nouveau livre alors je l'achête encore une fois

Jamais deux sans trois....

J'ai bientôt 25 ans et je fais presque 100 kilos

 

36388_406795047546_1452585_n

 

Et on recommence les oeufs, la viande, le fromage blanc

Je tombe dans les pommes régulièrement, j'ai du cholestérol, des carences dont une anémie sévère

J'ai des soucis au foie qui me provoquent des sinusites chroniques que je soigne à la morphine

Je suis épuisée, irritable, je ne trouve aucun soutien

Sur le net les témoignages sont tous positifs, mon entourage me soutient pas

Pourtant je le suis ce régime, j'achète le son d'avoine, les arômes alimentaires, les livres de recettes, etc

J'en ai marre et au bout de 9 mois je décide d'arrêter et de ranger ces bouquins que je ne mérite pas

Je suis une grosse incapable qui n'arrivera jamais à rien et puis c'est tout

Oui à l'époque c'est l'état d'esprit que j'ai, j'ai mérité de rester comme ça, je me sens condamnée

 

Je ne me pèse plus, je me sens mal mais je fais semblant

Je m'habille pour me cacher, j'évite les miroirs, je refuse de me voir

Je me focalise sur les autres, mon boulot, mon homme

On décide d'avoir un bébé, première consultation pour la prise de sang pour confirmer la grossesse

Et là c'est le choc je fais 120 kilos....

Je préfère me concentrer sur ma grossesse qui sera difficile à cause de mon poids et un diabète gestationnel

Puis j'ai la joie d'avoir un enfant en parfait santé

Je suis épuisée par les kilos en trop et je me demande bien comment je vais faire avec ce petit bout qui rampe déjà à 1 mois

Surtout que je l'élève seule alors il va falloir assurer et en faisant plus de 140 kilos c'est dur

 

IMG_5289

 

Je suis persuadée d'avoir toujours été grosse et que c'est comme ça que je dois être

Mais un vieil album photo me fait douter, je me revois et je ne comprends pas

Je me sentais tellement difforme et pourtant je suis pas si mal sur ces photos

Alors je me motive et je me dis que je peux le faire

Je veux retrouver mon poids de forme, celui qui me permettra de me sentir mieux

 

J'ai la chance d'allaiter mon fils et autant j'ai cru au régime Dukan dur comme fer

Autant je suis certaine qu'il est néfaste à mon fils donc je décide de ne pas recommencer

Surtout que depuis mon premier essai, le régime Dukan commence à avoir mauvaise presse

Bref je me mets à manger normalement, je gère mon hyperphagie en me relaxant et en reprenant doucement la marche

Je m'interdis l'anorexie grâce à l'allaitement

Je deviens vegetalienne pour ma santé et celles des animaux :)

Les premiers kilos partent, d'abord 10 puis 20, le quotidien devient plus facile, je marche de plus en plus sans m'essoufler

Mes analyses de sang s'améliorent, mon fils grandit bien et je me sens de mieux en mieux

Les crises d'hyperphagie disparaissent peu à peu

Je ne me vois pas maigrir, je perds encore et encore

J'ai plaisir à refaire un peu de fitness, je suis ravie de pouvoir monter chez moi à pied sans risquer de m'évanouir

Mon bébé marche puis court et moi je peux lui courir après, je peux jouer, faire du toboggan, le porter sans souffrir

 

Je me sens tellement mieux, bien sur ça n'a pas rendu ma vie meilleure mais plus facile à supporter

Je ne me vois toujours pas dans le miroir mais je sais que je suis passée d'une taille 56 à une taille 44

J'ai perdu 50 kilos seule, je fais 95 kilos pour 1m75

 

 

avant apres

 

 

Je ne me prive pas, je mange quand j'ai faim, je sais quand m'arrêter

Mes analyses de sang sont excellentes, je peux manger avec des amis sans avoir honte

Alors que durant des mois je ne pouvais même plus manger en public tellement je me sentais mal

L'image que j'ai de moi est fausse et j'en ai conscience, il faudra beaucoup de temps pour oublier le mal que j'ai fais à mon corps

 

La jeune fille que j'étais aurait du apprendre à s'aimer au lieu de vouloir à tout prix se limiter à un chiffre sur la balance

J'ai de la chance car mes soucis de santé ont été temporaires, je sais que d'autres ont eu des problèmes bien plus graves

Les régimes amaigrissants plein de promesses sont dangereux et à part faire perdre de l'argent ils ne fonctionnent pas

Si il nous faisait réellement maigrir, comment pourrait ils être rentables pour leurs créateurs???

 

Si vous voulez maigrir il n'y a pas de miracle

Il n'y a pas de régime, de pilules, de tisanes, de crèmes magiques

Une seule règle:

"Manger mieux et Bouger plus"

Il faudra être patient et assidu car oui pour maigrir il faudra faire des efforts

Mais quel fierté quand on y arrive :)

 

Je vais continuer tranquillement ma vie sans me focaliser sur mon poids et je ne me laisserais plus embobiner

J'espère un jour atteindre de nouveau mes 78 kilos prcq finalement ils étaient plutôt sympa ;)

Croyez en vous et vous n'aurez besoin de personne :)

 

Et si tu te demandes ce que j'ai fais de tous les bouquins Dukan que j'ai acheté, les voilà:

 

20140524_101141

 

 

Ils servent à tenir mon sommier cassé, parce que je refuse de les revendre tellement je les trouve nocifs

 

Si tu veux plus d'infos sur le régime Dukan je te conseille le site Duketic ICI

Ce témoignage je le fais pour que d'autres ne se fassent pas avoir par le marketing extrêmement bien ficelé de cette entreprise

J'ai hésité à l'écrire et encore plus à l'illustrer de photos mais je pense que si j'avais lu ce genre de témoignage je n'aurais pas entamer ce yoyo destructeur qui a détruit ma silhouette et ma confiance en moi

 

Et je précise pour ceux qui ne me connaissent pas assez pour le savoir

Je n'ai rien contre les rondeurs et je ne prône pas le 36 à tout va

Je suis pour le poids de forme, celui qui permet de se sentir bien et d'être en bonne santé :)